Graves*Lot et Garonne tire sa révérence

A l’aube de ses 25 ans, l’étalon GRAVES Lot et Garonne s’est éteint au terme d’une longue vie au service des éleveurs Lot et Garonnais.


Né à la Jumenterie de Pompadour en 1987, il était le fils du chef de race Fayriland II et de la grande gagnante internationale Giralda. Acquis dans un premier temps en copropriété avec les Haras Nationaux grâce au soutien du Conseil Général de Lot et Garonne. Graves Lot et Garonne tournera ainsi avec différents cavaliers en classe A et B. Cheval froid, gentil et puissant, Graves Lot et Garonne aura marqué des générations entières d’éleveurs et de cavaliers Lot et Garonnais. A commencer par ceux qui ont eu la chance de l’avoir sous leur selle et qui ont tous, sans aucune exception, énormément apprécié ce cheval au grand coeur. Outre un pédigrée et des performances notables, Graves Lot et Garonne avait également un “modèle d’étalon” et un pourcentage de sang arabe propice à bien des croisements (55.95%). C’est pour l’ensemble de ces raison que le Syndicat des Eleveurs d’Anglo-Arabe et de Chevaux de Sport de Lot et Garonne s’est porté acquéreur de la “part nationale” de la propriété de Graves. Les éleveurs du département ont pu continuer à bénéficier de ses services dans des conditions très avantageuses.

 

Et Graves Lot et Garonne le leur a bien rendu : il n’est pas un cavalier lot et garonnais, qu’il pratique le CSO ou le CCE, qu’il sorte au niveau club ou au niveau Pro, qui n’ait compté un bon produit de Graves Lot et Garonne dans son écurie ou son entourage.


Parmi les meilleurs produits (217 immatriculations à ce jour) de Graves Lot et Garonne on pensera au phénoménal étalon Isatis du Barbet ISO 148, à l’inusable Giminy ISO 161 (39000€ de gains) sous la selle de Xavier Darthial, à l’impressionnant Gravescot (né chez Martine Caumont en Lot et Garonne, ISO 133, classé en Grand Prix Pro1, étalon National) mais aussi à Dans la Jungle (ICC 133, classé CIC*), Hady d’Anzex (née en Lot et Garonne chez JL Frezier ISO 136, classé Grand Prix 1m30), Iris de Ramefort (classé CIC**), Gazelle de Céran (classée Grand Prix 1m30), Jet Set Faget (Finaliste à 6 Ans CSO), Kipling Dousud (Finaliste 6 Ans CCE), Javrescot ISO 143, ...

 

Fidèle à sa mission de service public Graves Lot et Garonne a produit de nombreux chevaux d’amateurs qui ont fait le bonheur de compétiteurs de tous niveaux, on pensera notamment à Galopin de Gajon (né en Lot et Garonne chez Jean Noel Camaroque, 3000€ de gains amateur CSO), Halwin du Ponson (né en Lot et Garonne chez Patrick Dingreville, 3600€ de gains amateur CSO), Nout Saratan ICC 134, Joho des Gaves (3500€ de gains amateur CSO), Jacouzy (né chez Christian De Vencay en Lot et Garonne, 2500€ de gains amateur CSO), Jersey du Dropt ICC 133 en amateur ...


Pour conclure, il convient de laisser la parole à son étalonnier, Patrice Martin, qui s’est occupé de ce Sire dans les dernières années de sa vie pour le compte du Syndicat des Eleveurs d’Anglo-Arabe et de Chevaux de Sport de Lot et Garonne : “La veille de s’éteindre, Graves était un peu absent au paddock, moins chantant qu’à son habitude”. Ce dernier nous précisait récemment non sans émotion : “C’était vraiment un brave cheval. En plus d’être bon il était très attachant. Avec sa disparition une page se tourne ...”. Avec l’hiver qui s’installe, les indices 2011 sont publiés par les Haras Nationaux. Javrescot, produit de Graves Lot et Garonne, vient de dépasser les 10 000 euros de gains et obtient un ISO 143 ... un bel et ultime hommage à celui qui fut une valeur sure mais aussi et surtout l’étalon de tous les Lot et Garonnais ...


Le Président, Aurélien LAFARGUE

 

Communiqué du Syndicat du Lot et Garonne

Article mis en ligne le 16/01/2012.



Restez informés

Pour suivre l'actualité de notre site en continu, abonnez vous à notre flux rss ou choisissez l'une de nos catégories d'actualités.



Nos partenaires :