LE PROGRAMME D'ELEVAGE ANGLO-ARABE

 

Pourquoi inscrire au Programme d'élevage ANAA?

 

Le programme d'élevage de la race Anglo-Arabe permet toutes les actions de promotion et de communication autour de l'Anglo-Arabe, ainsi que l'attribution de certaines aides. Depuis 2009 l'inscription au programme d'élevage peut se faire lors de la déclaration de naissance.

 C'est une inscription volontaire qui est valable pour la vie du cheval.

le programme d'élevage devient obligatoire lors de l'inscription en concours d'élevage, pour le paiement de toute prime d'élevage telles que les primes de concours d'élevage, la prime PACE pour les poulinieres.

Des aides spécifiques sont attribuées aux chevaux inscrits au programme d'élevage. Actuellement des aides à la valorisation sont attribuées aux propriétaires adhérent à l'ANAA et dont le cheval concerné est inscrit au programme d'élevage.


Quel cheval inscrire au programme d'élevage ANAA?

 

Que vous soyez éleveur ou propriétaire  , vous avez la possibilité d'inscrire un cheval  au programme d'élevage ANAA à tout moment  un cheval Anglo-Arabe ou AACR en compétion , une poulinière produisant ou non en Anglo-Arabe, un étalon produisant dans le stud book Anglo-Arabe.


Comment inscrire au programme d'élevage ANAA?

 

Pour les foals:à partir des naissances 2014 l'inscription au stud-book devient obligatoire et le paiement de cette inscription vaut programme d'élevage.

Pour les les poulinières, les étalons, les chevaux d'âge: l'inscription est à faire auprès de l'ANAA à l'aide du bulletin d'inscription au programme d'élevage.

 

Combien coûte le programme d'élevage ANAA?

 

L'inscription au stud-book Anglo-Arabe à la naissance vaut inscription au programme d'élevage.

les poulinières de plus de 3 ans, les étalons de plus de 3 ans et les chevaux d'âge: 50€


Comment vérifier l'inscription d'un cheval au programme d'élevage ANAA?

 

depuis les naissances 2010 l'inscription au programme d'élevage est clairement indiquée sur la page 3 du livret du poulain.

Sinon rendez-vous sur le site des haras nationaux (www.haras-nationaux.fr) dans la rubrique "info chevaux". Si le cheval est inscrit au programme d'élevage ANAA, la mention apparaitra dans la fiche détaillée du cheval.

 

 

 

 

 LE PLAN DE RELANCE DE LA RACE ANGLO-ARABE

PLAN DE RELANCE DE LA RACE ANGLO-ARABE


-----------


PREAMBULE

L’univers de la race anglo-arabe : son identité, son rayonnement et sa règlementation internationale (accords de Venise),  dont la France est à la fois garante et pivot, nécessite une politique incluse, certes, dans l’organisation du cheval de sport, mais aussi en ce qui nous concerne, dans la politique du cheval de course car nous sommes les seuls à gérer dans le cadre d’un stud-book commun la règlementation et le développement de ces deux filières.
Cette distinction est notre particularité et renforce notre  et par là même, notre différence  avec les autres races ou marques.

Pour cela nous vous présentons:
-    L’état des lieux et l’identification des problèmes
-    Les objectifs à atteindre
-    Les actions à continuer ou à mettre en place



I)  Etat des lieux et identification des problèmes :

Depuis plusieurs années la race anglo-arabe connaît un déclin au niveau de sa production, qui se traduit notamment par une chute de 50% du nombre de naissances entre 1976 et 2008 .
Cette diminution s’explique par le fait que 50% des poulinières da la race sont saillies pour produire dans un autre stud-book . Il est d’ailleurs à noter que ces poulinières saillies pour produire dans un autre stud-book sont en général les poulinières ayant les meilleurs indices de sélection .
Ceci revient à dire que le stud-book anglo-arabe sélectionne ses meilleures reproductrices pour d’autres stud-books, et garde à la reproduction ses juments à plus faible potentiel génétique.

Cette situation préoccupante peut s’expliquer par plusieurs raisons (cf Enquête Equi-Media juillet 2005) :
-Difficultés pour vendre des produits anglo-arabe, dues sûrement à des éleveurs amateurs ne disposant pas de circuits de commercialisation organisés. Le peu de ventes publiques dans la région de production est à ce niveau significatif.
-Ces difficultés au niveau de la vente impliquant une baisse de production, peuvent s’expliquer par une promotion insuffisante de la race, un manque de communication et par sa difficulté  à trouver une image commerciale (cheval chic? d’amateur? d’endurance? de concours complet?)
-Inadaptation de la production à la demande et mauvaise connaissance des marchés.


II)  Objectifs à atteindre pour remédier à ces problèmes :

    -Un des premiers objectifs face à ces problèmes est de réhabiliter l’image de l’anglo-arabe et de communiquer sur  un thème majeur afin de mieux se faire connaître et élargir son marché potentiel.
-Allant de pair avec le dernier point, la connaissance du marché avec le rapprochement de l’offre et de la demande, doit permettre aux éleveurs de s’adapter à la demande pour produire mieux et plus.
-Enfin la mise en place de circuits de ventes transparents doit permettre de relancer la production en stimulant les ventes.
-Mise en place d’outils techniques permettant des croisements raisonnés et une accélération du progrès génétique.


III)  Actions à continuer ou à mettre en place  :


Un plan de relance a été initié dès l’année 2009, et devra être poursuivi et élargi . Il porte notamment sur les actions suivantes:

Réhabilitation d’une image commerciale:

Excellent dans la discipline du concours complet où il est universellement reconnu , l’anglo-arabe devrait axer l’essentiel de sa communication sur ce thème, pour mieux se faire connaître, tant au niveau national, qu’international.
Des actions de communication doivent être poursuivies telles que :
-Présence commerciale (stand, actions ciblées etc…) sur les grands évènements .
-Publicité dans les magazines nationaux et internationaux (ex : Eventing ou Breeding News) et échanges avec du rédactionnel dans ces journaux.
-Elaboration de supports de communication  (Guide étalons, fiches, Kakemonos…)

Ces actions de communication devront aller de  pair avec de véritables mesures d’accompagnement  permettant à cette race de mieux s’impliquer dans ce sport:
-Achat de chevaux par l’ENE et mise en testage en relation avec l’entraîneur national.
-Identification de souches CCE à la jumenterie de Pompadour et testage de la production.

Mieux produire:

L’amélioration de la production passe par les étapes suivantes :

-Mieux connaître la population en la caractérisant :
L’identification des lignées et la caractérisation des reproducteurs qui ont débutées en 2009, permettra de mieux cibler les objectifs de production et d’identifier les souches performantes :
Ce travail  commencé en 2009 par l’étude du cheptel existant avec le descriptif morphologique et l’analyse des allures, sera poursuivi avec l’aide de l’IFCE.
L’objectif est d’arriver en fin d’année à plus de 1000 chevaux caractérisés permettant une première analyse des paramètres avec un référencement dans la base SIRE.

Accélérer les progrès génétique :

Le testage des jeunes reproducteurs, qui est en route,  permettra d’accélérer le progrès génétique en ayant des informations rapides sur le niveau de leur production.
Dans ce cadre l’utilisation de jeunes étalons par les éleveurs sera encouragée.
La jumenterie nationale de Pompadour pourra également être largement utilisée comme support de testage.

Préserver le patrimoine génétique en encourageant la production en race pure :
Identifier clairement les souches de race pure et communiquer largement
Les meilleures poulinières Anglo Arabes identifiées bénéficieront d’encouragement spécifiques.

Mieux vendre:
   
L’organisation de ventes dédiées aux anglo-arabes a permis une meilleure accessibilité des éleveurs aux circuits de commercialisation, et une meilleure promotion de la race au niveau national et international.
Cette action  devra être poursuivie en faisant porter l’effort sur des évènements identifiés (salons, journées spécifiques) permettant à la race de bénéficier d’une vitrine.
Dans le même temps il sera organisé à l’occasion de la grande semaine de Pompadour un service d’aide à la vente permettant le rapprochement des acheteurs et des vendeurs.


Mieux communiquer :

-Mise à jour régulière du site internet de l’ANAA
il doit apporter une impression de professionnalisme pour contribuer à la communication sur la race anglo-arabe et aider à la commercialisation des chevaux. il doit également permettre une meilleure navigation au sein du site et mettre en avant les fonctionnalités  de tri et de recherches au sein des différentes bases de données (éleveurs, chevaux à vendre, étalons, poulinières, petites annonces….).

-Publications:
Les publications suivantes sont indispensables pour mieux faire connaître la race au niveau national et international et sont largement diffusées:
•    Memento de l'élevage : présentant les étalons agréés à la disposition des éleveurs et constituent un outil indispensable d’information pour un choix raisonné, et liste de poulinières.
•    Anglo-Arabe Magazine/Newsletter


Mieux former :

Cette formation ouverte aux juges locaux, régionaux et nationaux , aux éleveurs, cavaliers et utilisateurs de chevaux anglo-arabes se déroule en plusieurs sessions encadrées par des juges référents propres à la race agrées par la Confédération Internationale de l’Anglo-Arabe ( C.I.A.A).
Cette règlementation internationale de la race (accords de Venise) nous oblige à utiliser une grille de notation et des supports (vidéos, documents techniques, etc…) communs et validés par l’ensemble des pays membres.

Mieux valoriser :


Les circuits de jeunes chevaux organisés par la Société Hippique Française sont le support de la valorisation en compétition reconnu par l'ANAA pour les jeunes anglo-arabes de 4 à 6 ans.

Une aide à la mise en compétition sur ces circuits dédiés aux jeunes chevaux avait déjà été mise en place dans le cadre des actions du programme d'élevage jusqu'en 2012.

Une aide similaire est en cours d’étude afin d’aider les producteurs à mieux valoriser leur production. Des contrats annuels renouvelables en fonction des résultats seront proposés aux propriétaires des meilleurs Anglo-Arabes, notamment par des primes aux finalistes classés Elites, Excellent ou très bon sur le circuit SHF dans les disciplines du CSO, CCE , DR, END.


En conclusion


Toutes ces actions sont interdépendantes et font l’objet de budgets prévisionnels sur plusieurs années. Elles justifient la participation de financements publics ou para publics.

Ce plan de relance est un contrat d’objectif, destiné à engager nos éleveurs à faire saillir dans la race et  stopper ainsi l’évasion des naissances vers d’autres stud-books.
Le développement de la race Anglo-arabe, reconnue comme amélioratrice dans les autres stud-books français ou étrangers, ne pourra se faire sans un appui politique et financier au niveau de ce programme.

Aujourd’hui dans un contexte économique difficile, le soutien aux éleveurs d’anglo-arabes est lié à la mise en place d’aides substantielles et souhaitant y apporter le maximum d’efficacité nous avons, parallèlement, sollicité le soutien de l'IFCE, de la SHF, de la FENECSO et la participation de la Chambre Syndicale des Marchands de chevaux et de l’UNIC.

Les éleveurs adhérents à l’ANAA contribuent pour leur part au financement de ces actions au travers du programme d’élevage.

 

 



Nos partenaires :