RACONTEUR

Race : *Anglo-arabe*

Robe : Bai Fonce

Taille : 1.55

Prix : Prix non communiqué


Contact :

LIBBRECHT Xavier

Le bout de Haut

62630 CORMONT


+33 (0)6 80 14 41 83

>> Contactez l'annonceur

AA 25% de sang arabe


Famille

Achetée, en mettant pied à terre, à Denis Letarte, a qui revient le mérite du travail de préparation de l'accompagnement et des recommandations pour la course, la jument est revenue saine et nette dans le Pas de Calais où elle fut mise à la reproduction.
Elle a eu cinq produits: cinq mâles.

Deux à orientation sport:
-Khalem al Maktoum (Summersong) vendu à 4 ans au CSEM de Fontainebleau ne s'est pas distingué particulièrement.
-Lecteur (Summersong) vendu à Régis Prudhon a fait du saut d'obstacles (niveau GP 1,30 m).

Trois à orientation courses:
-Orateur (Sheyrann PS) débute à l'entraînement chez Jacques Ortet (Pau), se blesse; reconversion en endurance (Elite 6 ans à Uzès en 2008) avant d'être vendu en Italie et d'y concourir en internationaux.
-Poème du Coeur (Sheyrann PS): débute également chez Ortet en obstacles (5 places) et se tue.
-Raconteur (Sheyrann PS): voir Performances

 

Origines:

Côté maternel Roumega du Tuc (Aar 50 %) est une fille de Baroud III, fils d'In Chaalah et de Barbue. En bref un condensé de sang arabe tunisien, algérien et français.

Si par Barbue, sa mère, Baroud III étalon des Haras Nationaux a été fécond en tant que reproducteur pour la course c'est que Sumeyr, son père, étalon tunisien ne le fut pas moins (voir encadré http://wp.me/s6DOea-sumeyr).

Mais Baroud III a aussi excellé en sport.
Il fut notamment le géniteur du poney de Grand Prix Panama du Cassou (Baroud III et Java par Saint Laurent) qui fut l'une des premières montes du champion de saut d'obstacles (N° 1 mondial en 2016) Simon Delestre. Il remporta avec ce dernier les Grands Prix internationaux des CSIP de Bois-le-Roi en 1995 et de Diest en 1996, ainsi que de nombreux Grands Prix nationaux. Double champion de France Grand Prix Elite, Panama s’était également classé 5e ex æquo de la finale individuelle des championnats d’Europe d’Achselschwang en Allemagne en 1995.

Côté paternel Roumega du Tuc (Aar 50 %) est une fille du Pur sang Cousin Pons grand steeple-chaser d'Auteuil dans les années 70.

Roumega du Tuc a été élevée pour la course par Mr Dubedat éleveur dans le Gers et entraînée par feu Jean Dasque: deux courses dont un abandon (la jument n'a pas tourné en sortie de virage) et une chute participaient à une réputation vite établie... "in-montable"
De fait la jument aura une carrière aussi décousue qu'elle désempare par son excès d'énergie. Après des apparitions en saut d'obstacles et concours complet au gré des clubs qui la "testent" elle échoue chez Denis Letartre ou randonnées et courses d'endurance ont raison de ce qu'il convient d'appeler: un tempérament.
A treize et quatorze ans elle participe coup sur coup au Marathon du Qatar version années 90: 42 kilomètres à fond dans le désert.
J'ai eu la chance de la monter lors de la seconde édition ou je terminais aux alentours de la 20 ème place sur plus d'une centaine de concurrents. La jument fit preuve de fond, d'équilibre et d'une belle classe de galop de bout en bout. Elle en avait encore "sous le pied" à l'arrivée. Une sacrée monture.
 

 

Performances
Il a débuté en course à l'âge de trois ans, entraîné par Thierry Lemer (La Teste).
Deux victoires (steeple et haies) et dix places (dont plusieurs secondes places) sur 21 courses, pour 32 960 € de gains consacrent une carrière interrompue par un début de tendinite, à un antérieur, à cinq ans.
Plusieurs tentatives de reprises à cinq, six et sept ans furent vaines, le risque de claquage étant avéré.
Le cheval est donc rentré au haras pour un long repos de deux ans avant de repartir progressivement au travail pour tenter une reconversion en endurance.
Au cours de cette progression, étalée sur deux saisons, il a gagné les 60 kms de Lamorlaye, en juin 2015, avec en prime le prix de la meilleure condition.


Mot du propriétaire:

Raconteur possède (pour en avoir monté dans ma jeunesse) le caractère "type" de l'anglo-arabe : malin, enjoué mais droit (et adroit) et surtout aussi volontaire que courageux.

 

Bai brun, pas de blanc, 1, 55 m (à noter que ses deux autres propres frères étaient plus grands), bien fait, en mâle, des aplombs normaux, une tête expressive assez "arabisante", de beaux tissus.
C'est un cheval sur qui on se retourne!
Sur le plan cardiaque Raconteur bat à 30 pulsations minutes au repos (ex: lors de la visite véto, la veille de la course de Fontainebleau) et à 48 au dernier contrôle véto, en fin de la dite course.
Son seul point faible reste donc cette tendinite "réparée" certes, mais qui incite à la prudence.

 

 

 


Généalogie :

SHEYRANN, PS TOP VILLE, PS HIGH TOP, PS ,
,
SEGA VILLE, PS ,
,
SHAIYRA, PS RELKO, PS ,
,
ASHARAZ, PS ,
,
ROUMEGA DU TUC, *AA* BAROUD III, AR IN CHAALLAH, AR ,
,
BARBUE, AR ,
,
PIMPIRILLOU, PS COUSIN PONS, PS ,
,
POYLINETTE, PS ,
,

©
©




Nos partenaires :