Actualités

L'assemblée générale de l'ANAA


15.02.2019

L’Assemblée générale de l’ANAA s’est tenue le vendredi 8 février 2019 à l’hippodrome du Bouscat à Bordeaux.

Elle a débuté par l’AG extraordinaire où les délégués ont été appelés à voter les nouveaux statuts de l’ANAA. Ils ont été approuvés à l’unanimité. Ce qui change particulièrement est le système de vote à l’AG, plus démocratique, car maintenant tous les adhérents de l’ANAA, qu’ils soient cotisant ou non à une structure régionale, pourront prendre part aux votes sur le principe 1 adhésion= 1 voix.

 

Le règlement intérieur a également été adopté à l’unanimité.

Alain James, le Président de l’ANAA a pris la parole pour son compte rendu moral. En termes d’effectif, la race anglo-arabe maintient depuis quelques années son nombre de naissances aux alentours de 700 déclarations annuelles au SIRE. A noter que sur cet effectif, un tiers des poulains nés ont une orientation pour la course, et un tiers sont issus de croisement pour l’endurance.

Au niveau des juments Anglo-Arabes, seules 20% des juments AA saillies possèdent des points PACE.

D’où une vraie réflexion sur l’encouragement des produits à la valorisation et au retour des bonnes juments à produire dans le stud-book. Le programme d’élevage de la race tend à améliorer ces 2 points au travers d’aides.

 

Au niveau de la communication, les magazines Anglo’Mania ont rencontré un vif succès avec un spécial étalons et un spécial vente. En 2019 l’ANAA reconduit les 2 numéros. Les formations de juges bien suivies seront reconduites.

Concernant les journées AA à Pompadour, quelques points sont à peaufiner pour l’édition 2019 : amélioration de l’agencement du rond d’havrincourt, nouvelle équipe de saut, soirée des éleveurs et cavaliers, … Les journées 2019 se dérouleront du 13 au 15 septembre 2019.

L’ANAA a porté ses efforts sur les aides du programme d’élevage avec le concours du Fonds EPERON. Ainsi des surprimes ont été versées aux participants à Pompadour, ainsi qu’au anglo-arabes participant aux finales SHF. Quant aux surprimes PACE, les éleveurs concernés recevront très prochainement l’aide. Les actions du programme d’élevage seront reconduites en 2019.

Les comptes ont été adoptés à l’unanimité. En 2018 le résultat de l’exercice est positif avec une augmentation des partenariats privés.

Olivier Legouis, Directeur du Haras national de Pompadour, a présenté le projet de partenariat entre l’ANAA et la jumenterie nationale basé sur un soutien à la génétique anglo-arabe mâle et femelle, l’accueil d’atelier de poulains mâles à fort potentiel génétique, la mise à disposition de bonne génétique femelle pour les éleveurs. Autant d’actions qui doivent être validées par un comité de gouvernance qui reste à créer. Pour l’instant un accord de principe a été donné par la direction générale de l’IFCE.

François Cazes, président du Conseil des Equidés d’Occitanie, a présenté l’observatoire économique du cheval mis en place depuis peu par la Fédération des Conseils des chevaux. Une enquête auprès des éleveurs est actuellement en cours.

Enfin Yves Chauvin est intervenu pour la SHF présentant la nouvelle interface unique pour les utilisateurs des services de la SH., le développement de SHF vidéo et SHF market au service de la filière 0-3 ans.

Contact

Nous suivre