Actualités

Une figure de l'anglo-arabie s'est éteinte


11.01.2017

extrait de l'article paru sur l'EPERON.FR


"Jean-Louis Caumont était l'équivalent de ces grands étalonniers normands des années 80 à l'égal des Lefevre, Vauvrecy. La même école. Ils se connaissaient bien, se fréquentaient beaucoup, se croisaient souvent et se disputaient parfois les meilleurs poulains de l'année qu'ils embellissaient avant de les revendre à l'Etat. Ils sillonnaient la France et étaient quasi incontournables sur le marché de l'étalonnage avec un réseau incroyable chez les éleveurs et aux ventes de l'OGCS à Poitiers. Selon Aurélien Lafargue (Génétique Anglo) "Jean Louis Caumont était une personnalité qui ne mâchait pas ses mots parfois avec un humour grinçant. Il savait se faire entendre et travaillait inlassablement pour la pureté de la race. On retiendra de lui un engagement total pour l'anglo arabie, le Lot et Garonne et le Sud Ouest en général".

L'étalonnier a croisé la route de nombreux poulains qui sont devenus des étalons par son entremise tels que Markus, AA, Impulsif, AA (un des premiers étalons anglo arabes à faire du concours), Popayan, AA, Aranwe Vitarel. De nombreux poulains repérés sous la mère ont été exportés par son intermédiaire (Belgique, Allemagne, Italie, Brésil) avec la collaboration du belge François Mathy. "Jean-Louis avait un vrai coup d'oeil pour évaluer le modèle des poulains et repérer ceux qui allaient plaire" rapporte son épouse qui conserve les deux poulinières maison. Deux de ses fils ont bien marché en CSO, Jerôme qui fut Champion de France et évidemment Xavier, cavalier du génial Mini Pech qui pouvait donner le change à un Jappeloup ou un Flambeau à l'époque puis plus tard en Equipe de France avec Baladine du Mesnil. Aujourd'hui engagé dans la filière course Xavier avait mis en lumière les qualités de Bijoux du Maury (Samuel, aa x Yasmine, aa par Daninos, aa), ISO 153/85, tête de liste par les gains à 5 et 6 ans.E.F"

Contact

Nous suivre